Photo groupe BAE nthony

Le TOREIKAN-BUDO c'est quoi ?

Jean-Paul Bindel

Mis au point dans les années 80 par Maître Jean-Paul BINDEL, le TOREIKAN-BUDO est un art martial qui plonge ses racines dans les principes et les techniques des BUDO japonais (Jujitsu, Judo, Aïkido, Kobudo, Yoseikan-Budo, …) et des sports de combats modernes (Boxes pieds/poings et luttes…). L'efficacité des techniques est renforcée par l'utilisation du Kyusho-Jitsu (Art d'attaquer les points de pressions et vitaux). Maître BINDEL est gradé ou diplômé dans toutes ces disciplines.

TO-REI-KAN veut dire en japonais "La maison où l'on salue le sabre" et "BUDO" est le terme générique utilisé pour désigner les arts martiaux japonais apparus après 1868.

Eternel élève, Maître Jean-Paul BINDEL continue à se former au près d'experts du monde entier dans les disciplines martiales les plus diverses et variées. En conséquence, le Toreikan-Budo est en évolution permanente.

Les principales origines techniques du TOREIKAN

Une synthèse martiale complète.

Projection

 Contrôle par clé articulaire 

Boxe pieds/poings

Contrôle par point de pression et clé de doigts

 Travail du sabre japonais

Accessible à tous, le TOREIKAN-BUDO enseigne :

  • Les techniques de frappes avec les différentes parties du corps (pieds, poings, coudes, genoux...),
  • Les techniques de projections et de contrôles par clés articulaires, étranglements, travail au sol,
  • Les techniques de maniement de différentes armes traditionnelles comme le Katana (sabre japonais), le Bokken (sabre en bois), le tambo (bâton de 70 cm), le Jyo (Bâton de 128 cm), le Bô (bâton de 180 cm), le Tanto (couteau), le Nunchaku (fléau), la Yubibo (bâton de 10 cm), la Naginata (lance) etc...
  • Une self-défense efficace et adaptée aux agressions d'aujourd'hui.
  • La confiance en soi, le contrôle de son corps et de ses émotions.

De l'art martial au sport de combat.

Alliant la tradition des arts martiaux à la modernité des sports de combats, les BUDOKAS peuvent, s'ils le désirent, s'exprimer dans des compétitions. 

8238

Combat projections

Combat avec armes

Ces compétitions se déroulent en 3 reprises :

  • 1ère reprise : Boxe pieds/poings avec projections,
  • 2ème reprise : Combat Jujitsu avec projections et combat au sol autorisés. Les coups ne sont pas autorisés. Les clés articulaires sont autorisées.
  • 3ème reprise : Combat aux sabres en mousse.

Au niveau ceinture noire, les compétions comportent deux reprises supplémentaires :

  • 4ème reprise : Combat aux nunchakus en mousse
  • 5ème reprise : Combat avec armes libres.

Qui peut pratiquer et quand ?

Remise ceinture cours enfants 2017 Une partie du cours adultes

De part la diversité de ses techniques, le TOREIKAN-BUDO peut être pratiqué dans notre club, par tous, à partir de 10 ans, même si vous êtes débutant(e) dans les arts martiaux. Seule condition, avoir un certificat médical précisant la mention suivante "Aucune contre indication à la pratique des arts martiaux et sports de combat".

Les cours ont lieu à CHATEAUBRIANT, dans le Dojo "Cité Carfort", rue Cité de Carfort (à côté du Gymnase Claude-Emile GAUTHIER) :

Adultes (à partir de 15 ans) :

  • Le lundi soir de 20h00 à 21h30.
  • ET
  • Le jeudi soir de 20h00 à 21h30.

Enfants (de 10 à 14 ans) :

  • Le lundi soir de 18h00 à 19h15

 

Le professeur :

Les cours sont dispensés par Anthony DELAUNAY-GUITTON.

  • instructeur fédéral FFST et FFKDA
  • ceinture noire 3ème Dan UNTB de Toreikan-Budo
  • ceinture noire 4ème Dan DKI de Kyusho Jitsu
  • ceinture noire 2ème Dan FFKDA
  • ceinture noire 1er Dan FFJDA de Judo Ju-Jitsu.
  • ceinture noire 1er Dan EAJJ d'Atémi Ju-Jitsu.
  • 36 ans de pratique martiale

 

Combien ça coûte ?

La cotisation annuelle pour la saison 2019/2020 est de :

  • 101 euros pour les adultes
  • 81 euros pour les enfants

Possibilité de faire plusieurs chèques. Nous acceptons les chèques vacances et les coupons sports ANCV.

Toutes les armes sont prêtées par le club.

La première année, il faudra investir dans la tenue et les protections suivantes :

  • un Budo-GI (veste bleue à manches courtes et pantalon blanc avec bandes latérales bleues - possibilité de l'acheter au club),
  • une ceinture (blanche pour les débutants),
  • des claquettes ou tongues réservées UNIQUEMENT aux déplacements à l'intérieur du Dojo.
  • une paire de gants de boxe fermés (12 OZ pour les adultes / 8 ou 10 OZ pour les enfants) pour éviter de faire mal à ses partenaires en cas de mauvais contrôle (des gants peuvent être prêtés aux enfants),
  • une paire de mitaines pour réduire la transpiration dans les gants et le matériel de frappes (une paire de chaussettes avec un trou au niveau des pouces peut faire l'affaire ;p),
  • une coquille pour protéger le bas ventre,
  • une paire de protèges tibias/pieds pour ne pas faire mal ou se faire mal lors de l'apprentissage des coups de pieds et de leurs blocages,
  • En option : un protège dents à mettre uniquement lors des combats sportifs (si combat sans casque).

Avant et/ou après chaque cours vous avez la possibilité de prendre une douche.

Pour plus de renseignements vous pouvez joindre Anthony au 06.70.73.71.98 ou par la rubrique "contact" du site

A bientôt sur le tatami.

 

 

La progression pour l'obtention de la ceinture noire 1er Dan (degré), se décompose en 9 kyus (niveaux).

Chaque Kyu est représenté par une couleur de ceinture : 

  • Ceinture blanche  (débutant) : 9ème Kyu
  • Ceinture jaune : 8ème Kyu
  • Ceinture orange : 7ème Kyu
  • Ceinture verte : 6ème Kyu
  • Ceinture bleue : 5ème Kyu
  • Ceinture violette : 4ème Kyu
  • Ceinture marron avec un trait blanc : 3ème Kyu
  • Ceinture marron : 2ème Kyu
  • Ceinture marron avec un trait noir : 1er Kyu
  • Ensuite il y a la ceinture noire 1er Dan...

La durée minimale pour tenter l'examen de la ceinture noire 1er Dan est de 4 ans.

Mais un élève "normal" et assidu mettra généralement 8 à 9 ans.

La couleur de la case correspond à la ceinture pour laquelle sera demandée la technique lors de l'évaluation.

Exemple : la garde "debout" sera demandée à une ceinture blanche pour obtenir la ceinture jaune.

L'objectif de ce tableau est aussi de vous donner les noms des techniques en japonais et en français.

 

Ci-dessous les principaux termes japonais utilisés en Toreikan-Budo.

Il est possible que vous trouviez sur le net des orthographes légèrement différentes...

Les chiffres :

  • ICHI ou SHO : un
  • NI : deux
  • SAN : trois
  • YON ou SHI : quatre
  • GO : cinq
  • ROKU : six
  • SHICHI : sept
  • HACHI : huit
  • KU : neuf
  • JU : dix 

Le salut :

  • SEIZA : à genoux
  • SENSEI NI REI : salut au professeur
  • OTAGAI NI REI : salut des élèves
  • KIRITSU : debout 

Les termes d'arbitrage :

  • REI : saluer
  • KAMAÏTE : garde de combat
  • HAJIME : combattez
  • YAME : arrêter vous
  • SOREMADE : fin de combat
  • JOGAI : sortie du tapis /revenir au centre du tapis
  • JIKAN : temps / pause
  • OSAEKOMI : immobilisation
  • SHIDO : avertissement verbale
  • CHUI : premier point négatif
  • KEIKOKU : deuxième points négatif
  • HANSOKU-MAKE : disqualification 

Les parties du corps :

  • TETE : ATAMA
  • COU : KUBI
  • EPAULE : SEOI ou KATA
  • AISSELLE : WAKI
  • COUDE : UDE OU HIJI OU EMPI
  • POIGNET : KOTE ou TEKUBI
  • MAIN : TE  ou ZUKI (TSUKI)
  • PAUME DE LA MAIN : TEISHO
  • DOIGT : YUBI
  • POITRINE : MUNE
  • VENTRE : HARA
  • HANCHE : GOSHI ou KOSHI
  • CUISSE : MOMO ou MATA
  • GENOU : HIZA
  • JAMBE : ASHI
  • TIBIA : SUNE
  • PIED : GERI ou ASHI
  • CHEVILLE : KIBIZU
  • TALON : KAGATO OU KAKATO 

Les armes :

  • NAGINATA : lance (bo+lame)
  • BO : bâton long (180 cm)
  • JO ou JYO : bâton (128 cm)
  • TAMBO : bâton court (70 cm)
  • KATANA ou KEN : sabre coupant
  • IAITO : sabre d’entrainement non coupant
  • BOKKEN : sabre en bois
  • TANTO : couteau
  • NUNCHAKU : fléau
  • TONFA : bâton à poigné latérale
  • YUBIBO : petit bâton d'une dizaine de cm avec une corde pour y glisser les doigts 

Le niveaux :

  • JODAN : haut
  • CHUDAN : moyen
  • GEDAN : bas 

Les directions :

  • MAE : face
  • MIGI : droite
  • HIDARI : gauche
  • YOKO : côté
  • USHIRO : arrière
  • AGE : en remontant
  • OTOSHI : en descendant
  • MAWASHI : circulaire
  • URA : derrière, en revers
  • MIKAZUKI: en croissant
  • OMOTE : devant
  • HAPPO : direction 

Divers :

  • ATEMI : coup frappé
  • BARAI : balayage
  • DACHI : position, posture
  • DAN : degré
  • DE : avancer
  • DO : voie
  • DORI : saisie
  • GAESHI (KAESHI) : torsion, renverser, rouler
  • GARI (KARI) : fauchage
  • GATAME (KATAME) : contrôle
  • GESA (KESA) : travers du cops
  • GI : tenue d’entrainement
  • GOSHI (KOSHI) : hanche
  • GURUMA : enrouler
  • GOSHIN : défense
  • GYAKU : inverser, renverser
  • HADAKA : à mains nues
  • HARAI : balayage
  • HINERI : torsion
  • IRIMI : entrer dans l’attaque
  • JIME (SHIME) : étranglement
  • JITSU / JUTSU : technique
  • JOSEKI : place d’honneur
  • JU : souplesse
  • JUJI : croix
  • K(W)ANSETSU : luxation, clé
  • KAGAMI : miroir
  • KAMAE : garde
  • KAMI : au-dessus, tête, supérieur
  • KANSHO : responsable technique
  • KEAGE : fouetter
  • KEKOMI : défonçant, pénétrant
  • KI : énergie
  • KIAI : exprimer l’énergie
  • KIRI : couper, fendre
  • KO : petit
  • KOSHI (GOSHI) : hanche
  • KUMI KATA : saisie du kimono
  • KUMI : saisie ou opposition
  • KUSUSHI : déséquilibre
  • KUZURE : variante
  • KYU : grade décerné avant les Dan
  • MAKI : enrouler
  • MAKURA : en oreiller
  • MATTE : arrêtez, attendez
  • MAWATE : demi-tour
  • MAWASHI : circulaire
  • MOROTE : à deux mains
  • NAGE : chute
  • NANAME : crochet
  • NE : sol
  • O : grand
  • OBI : ceinture
  • OKURI : les deux
  • OMOTE : devant
  • OSAE : contrôle, immobilisation
  • OSHI : pousser
  • OTOSHI : renversement
  • RANDORI : combat libre
  • REI : salut
  • RITSUREI : salut debout
  • SABAKI : déplacement circulaire
  • SANKAKU : forme en triangle
  • SASAE : maintien, blocage
  • SENSEI : professeur
  • SHIHO : quatre côtés
  • SODE : manche
  • SORE MADE : fin de l’exercice
  • SOTO : extérieur
  • SUKUI : en cuillère
  • SUTEMI : technique de sacrifice
  • TAI : corps
  • TATE : vertical, à cheval
  • TEKUBI : poignet
  • TOBI : sauter
  • TOME : cercle
  • TORI : celui qui fait la défense
  • TSUKI : coup de poing
  • TSURI KOMI : tirer en pêchant
  • UKE : celui qui fait l’attaque
  • UKEMI : chute
  • UKI : flotter
  • WAZA : technique
  • ZAREI : salut à genoux
  • ZUKI : coup de poing

Cette affiche présente les principaux Maîtres et Experts qui ont formé et influencé Maître Jean-Paul BINDEL.

Le Toreikan-Budo est la synthèse de toutes ces disciplines !

Maître BINDEL étant un éternel élève, il continue à se former régulièrement au près de ces experts. Le Toreikan-Budo est donc en permanence en évolution.

origines

En TOREIKAN-BUDO, le maniement des armes passent par l'apprentissage des 8 angles/directions de frappes ou coupes de base :

Les8 angles

Les katas Happo suivent le même schéma de déplacements et d'attaques quelque soit l'arme utilisée !

C'est un aller / retour sur un axe vertical. Le kata se termine au même endroit où il a commencé.

Les 8 attaques sont exécutées à droite pour l'aller et à gauche pour le retour.

Début du kata :

  • Salut.
  • Annonce du Kata par l'élève (exemple : "Ken Happo").
  • Parfois, le professeur annonce "KAMAITE" (se mettre en garde). Tous les katas Happo commencent garde à droite (jambe et main droites devant).
  • Les deux premières attaques se font sur l'axe vertical avec un déplacement en TSUGI ASHI à droite (pas chassé).
  • Les 6 autres attaques se font alternativement à gauche et à droite de l'axe vertical en avançant d'un pas.
  • Pour chaque attaque l'axe vertical symbolise la cible à frapper ou couper selon l'arme utilisée.
  • Après avoir réalisé la 8ème attaque, faire MAWATE (demi tour de 180 degrés) dans le sens inverse des aiguilles d'une montre.
  • Puis sur place se mettre en garde à gauche (jambe et main gauches devant).
  • Au retour les mêmes attaques sont effectuées mais main gauche. Les déplacements sont les mêmes mais inversés du fait du changement de garde.
  • Après la 8ème attaque faire MAWATE mais dans le sens des aiguilles d'une montre.
  • Sur place se mettre garde à droite (jambe et main droites devant).
  • Salut

Fin du kata. 

Schéma des déplacements dans les kata happo

Comme dans la plupart des arts martiaux, le Toreikan-Budo possède une nomenclature par ceintures afin de graduer sa progression technique.

Tableau des grades 2 en Toreikan-Budo

Un temps minimum dans le grade est à respecter avant de présenter le grade supérieur.

Durée minimum dans chaque grade du 1er Dan au 5ème Dan (Progression de l'Union Nationale de Toreikan-Budo - UNTB)
- Examen 1er dan: 4 ans de pratique minimum
- Examen 2ème dan: minimum 2 ans de pratique dans le grade de 1er dan
- Examen 3ème dan: minimum 3 ans de pratique dans le grade de 2ème dan
- Examen 4ème dan: minimum 4 ans de pratique dans le grade de 3ème dan
- Examen 5ème dan: minimum 5 ans de pratique dans le grade de 4ème dan

 

De nombreuses armes sont travaillées en TOREIKAN-BUDO, nous vous présenterons ici les principales.

Les armes se décomposent en 3 grandes familles :

  • Les armes tranchantes (Katana, Tanto, Naginata...)
  • Les armes contondantes (Yubibo, Tambo, Jyo, Bo...)
  • Les armes flexibles (Nunchaku...)

La méthode d'apprentissage se décompose de la manière suivante :

Qu'avez-vous besoin pour pratiquer le Toreikan-Budo :

La première année vous devrez investir dans les équipements suivants :

Ce kata de sabre est l'application à deux du kata KEN HAPPO.

Il se décompose en 5 séries qui devront être exécutées à droite par TORI et UKE (changement de rôle), puis à gauche.

Ce kata est demandé pour l'examen de la ceinture noire 1er Dan UNTB.

Ci-dessous, Kumi-Ken présenté par Jean-François pour son passage de grade.

 

Progression interne de notre club pour l'étude de ce kata.

Nous vous présentons ci-dessous le tableau récapitulatif des techniques avec la terminologie Japonaise/Française utilisée par Jean-Paul BINDEL.

Notre club a choisi de découper l'apprentissage de ce kata par ceinture :

  • Série 1 à droite : étudiée pour la ceinture jaune
  • Série 2 à droite : étudiée pour la ceinture orange
  • Série 3 à droite : étudiée pour la ceinture verte
  • Série 4 à droite : étudiée pour la ceinture bleue
  • Série 5 à droite : étudiée pour la ceinture violette
  • Série 1 à gauche : étudiée pour la ceinture marron avec un liseret blanc
  • Série 2 à gauche : étudiée pour la ceinture marron
  • Série 3 à gauche : étudiée pour la ceinture marron avec un liseret noir
  • Séries 4 et 5 à gauche : étudiées pour la ceinture noire

kumikendroite

kumikengauche

C'est le kata de base du Toreikan-Budo.

Ken Happo veut dire "les huit attaques (directions/angles) au sabre".

Ce kata pédagogique a été créé par Jean-Paul BINDEL afin d'initier les élèves au maniement du sabre de la main droite et de la main gauche. Il est demandé pour l'examen de la ceinture noire UNTB.

Le schéma de ce kata (huit angles d'attaques) sera réutilisé pour l'apprentissage du maniement de toutes les armes travaillées en Toreikan-Budo (Jo, Bo, Tambo, Naginata, Nunchaku, Yubibo etc...).

Descriptif du Kata :

DEBUT DU KATA.

Salut

Annonce du Kata : "KEN HAPPO"

Sortir le sabre de la saya (fourreau)

I : Manipulation du sabre de la main droite.

Se mettre en garde à droite : MIGI CHUDAN NO KAMAE

  1. MIGI TSUKI
  2. MIGI KIRI OTOSHI
  3. HIDARI KESA KIRI
  4. MIGI KESA KIRI
  5. HIDARI YOKO KIRI
  6. MIGI YOKO KIRI
  7. HIDARI GYAKU KESA KIRI
  8. MIGI GYAKU KESA KIRI

Demi tour d180° pour se retrouver en garde à droite.

II : Manipulation du sabre de la main gauche.

Se mettre en garde à gauche et prendre le sabre de la main gauche : HIDARI CHUDAN NO KAMAE

  1. HIDARI TSUKI
  2. HIDARI KIRI OTOSHI
  3. MIGI KESA KIRI
  4. HIDARI KESA KIRI
  5. MIGI YOKO KIRI
  6. HIDARI YOKO KIRI
  7. MIGI GYAKU KESA KIRI
  8. HIDARI GYAKU KESA KIRI

Demi tour de 180° pour se retrouver en garde à gauche.

Se mettre en garde à droite et prendre le sabre de la main droite.

Rentrer le sabre dans la saya (fourreau).

Salut.

FIN DU KATA

Gyakuté No Kata est un kata de Nunchaku supérieur. Sa particularité se trouve dans la saisie du Nunchaku (corde vers le bas).

Ici exécution de Jean-Paul BINDEL, créateur du Toreikan-Budo :

{dailymotion}x7us9{/dailymotion}

Exécution à vitesse lente avec explications lors d'un stage à Toulouse :

{dailymotion}xzi7sa{/dailymotion}

Exécution à vitesse lente lors d'un cours à Elnes :

{youtube}pgruQ0c3yP0{/youtube}